Les nouilles et pâtes asiatiques

Je ne vais pas vous faire un cours d’histoire d’autant plus que c’est une légende bien connue : celle de Marco Polo qui ramèna les pâtes de Chine, à l’époque dénommée Cathay, avec le succès que l’ont connait aujourd’hui en Italie. L’asie offre une toute aussi grande variété de nouilles et pâtes que notre voisine transalpine. Dégustées en soupe ou sautées au wok, elles constituent une des bases alimentaires des asiatiques au même titre que le riz blanc. Voici un petit tour non exhaustif des plats les plus connus. Attention comme pour le billet précédent, je n’ai pas dit que j’en servirait dans mon établissement, juste que j’ai envie de vous faire partager ces plats dans le contexte de leur pays d’origine. Très important pour moi, pour qu’on arrête de penser par exemple que les nems sont chinois.

Ramen

Ah les ramen, presque de quoi disserter sur le sujet dans un article entier tellement ce plat s’est imposé au Japon et de plus en plus en dehors des frontières de l’archipel comme un incontournable. A Lyon, le Yomogi a ouvert le bal des ramen en Septembre 2010. Aujourd’hui fort du succès de cet etablissement, les restaurants similaires ouvrent les uns après les autres. Après le Ramen Shop, rue du Palais Grillet, le GoRamen va ouvrir ces jours ci rue neuve. Ma prof de japonais m’a parlé d’un 4e établissement qui ouvrirai vers Charpennes. Et j’ai également un de mes associé japonais qui carresse l’idée d’ouvrir son propre établissement. Pour l’instant je dois dire que j’ai été déçu par mes expériences lyonnaises par rapport bien sur à ce que j’ai pû gouter au Japon mais également à Honk Kong où le nombre de restaurants à Ramen est impressionant.
Je commande toujours le classique : Le char siu avec une soupe base shoyu. De fines lamelles de porc dans un bouillon sauce soja. Le bol se doit d’être simple et les ingrédient classiques sont du Naruto, une pate de riz colorée avec une spirale, un oeuf Ajitsuke, avec le jaune à peine cuit, et une feuille de nori, cette algue noire japonaise qui vous est maintenant forcement familière.

Bun

Nouilles toutes blanches que l’on retrouve dans un grand nombre de plats vietnamiens, notemment le célèbre Bo Bun, elles sont servies froides ou tièdes. Chaque Lyonnais à SON endroit à Bo Bun, Bo voulant juste dire boeuf. Pour les plus trendy, ils choisiront l’ambiance moderne et branchée de l’indocafé. Ceux à la recherche d’exotisme s’aventureront plus volontiers dans les méandres du quartier chinois de la Guillotière avec le réputé Jonque d’or, auquel je préfère volontier l’étoile d’asie. Si vous êtes un habitué du Gonzo, vous avez certainement remarqué ce petit établissement vietnamien de l’autre coté du carrefour.

Pad Thai
Les pâtes sautées au wok, c’est un classique, et chaque pays d’asie doit avoir sa variante, mais les plus connues sont certainement les Pad Thai … thailandaise. Attention bien prononcer Pad et pas Pâtes. Plûtot un plat streetfood en thailande, vendu directement sur un bord de trottoir, dans un petit charriot ambulant, les Pad Thai ne sont pas vraiment représenté dans les rstaurants thailandais lyonnais qui préfèrent miser sur une cuisine un peu plus haut de gamme. Mais l’ingrédient que j’ai vu  à chaque fois en Thailande par rapport aux versions françaises que j’ai pû gouter c’est cette tranche de citron vert donnant un gout bien particulier au Pad Thai. En france, on a dû se dire que ça ferait trop bizarre cette note d’acidité sur des pâtes.

Pho
C’est encore plus culturel que le bun, le pho est une véritable institution au Vietnam. Dès l’aube, des milliers de vietnamiens convergent tous vers leur gargotte de rue préférée pour y prendre un bol de pho en guise de petit déjeuner. Ca peut paraitre bizarre, mais cette soupe vietnamienne est avant tout un plat de petit déjeuner. On est bien loin de la viennoiserie française. Certains de mes amis vietnamiens nous bombardent sur instagram de chaque plat de pho qu’ils dégustent, me donnant envie d’en manger moi même à chaque fois (Xuan si tu me lit…). Si vous en connaissez pas encore ce plat, je vous conseillerai bizarrement de gouter ceux du Woko. Oui je sais c’est une chaine mais bizarrement leur pho a vraiment des saveurs du pays.

7 Commentaires

  • 9 octobre 2012 - 14 h 25 min | Permalien

    Bon, tu m’as donné envie d’aller voir comment se débrouille le wokoman du woko! ;-)

  • 9 octobre 2012 - 21 h 18 min | Permalien

    Moi j’ai envie de tout là : particulièrement le Pho que je ne connais pas.
    Et un ramen à Charpennes !!! Nom de dieu, ça c’est de la news :D

  • 9 octobre 2012 - 23 h 12 min | Permalien

    Moi j’y connais rien, mais j’aime bien :-D

  • philippe
    9 octobre 2012 - 23 h 15 min | Permalien

    et encore j’ai limité la taille de l’article, je n’ai pas parlé de mes favoris du moment : les zaru soba

  • 22 octobre 2012 - 10 h 08 min | Permalien

    J’en ai mangé hier, j’en ai encore envie de ramen…ahhhhh

  • Michelle
    22 avril 2014 - 16 h 16 min | Permalien

    J’adore le Bun et la cuisine asiatique, donc merci pr les infos!!!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>