Le renouveau des dim sum

Les dims sum se sont ces petits raviolis chinois généralement cuits à la vapeur et servis dans de petits paniers en bambou. On les trouve généralement à la carte de tous les restaurants chinois, mais il n’ont jamais été jusqu’alors le centre d’attention du repas.

Et bien c’est en train de changer doucement à Paris où 2, 3 enseignes sont apparues récemment pour redonner leur lettres de noblesse à ces bouchées que j’affectionne particulièrement. C’est leur diversité et leur côté fast & casual que j’apprécie le plus. J’ai voyagé plusieurs fois à Hong Kong, et il n’était pas rare de se retrouver avec des amis à n’importe quelle heure de la journée, attablés tous ensemble autour de ces petits paniers en bambou. « Yum Cha la ! » littéralement « allons boire du thé ! », était le cri de ralliement  que j’adorais entendre.

La magie des dim sum c’est également qu’ils peuvent se déguster à n’importe quel moment de la journée : brunch, midi, diner, tard le soir, la variété sucré salé de ces petits mets fait que notre palais y trouve toujours son compte. L’établissement que je compte créer se basera donc sur cet art culinaire cantonnais, et je compte bien le faire (re)découvrir aux lyonnais !

My little Paris – cantine hongkongaise

Madame Figaro – Cogito ergo dim sum

L’express – Le boom du dim sum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>