Le fast & casual asiatique à Lyon

L’Huffington Post le prédit, 2012 verra se démocratiser le « fast & casual », qu’ils décrivent par concept à mi chemin entre le fast food et le restaurant. Et plus particulièrement celui à connotation asiatique.

Ce n’est un secret pour personne, les sushis ont pris la France dans un véritable tsunami ces dernières années avec l’apparition de moult franchises. Ma préférée d’ailleurs est Sushishop qui malgré des prix élevés et une cuisine fusion parfois déroutante (sushi au fois gras?!!) propose les aliments les plus frais qu’il m’ai été de goûter parmi toutes ces chaines. Mais en dehors de ces restos jap’ et des vieillissants restos chinois (et je ne parle même pas des buffets à volontés), quelques établissements lyonnais ont su se démarquer.

Le Mendo, qui vient d’ouvrir sa deuxième adresse est bien connu de la population des quais du Rhône. Entre 2 péniches, c’est souvent là que finissent les ventre affamés de ces noctambules. Je pense qu’ils se sont inspirés d’un concept que j’ai pu voir outre manche et qui marche très fort, la chaine Wagamama.

le Wagamama à Dublin

Autre noodles bars récemment ouvert : le Yomogi dans le 1er et le Oto Oto dans le 7e. Les deux offres des ramens un peu plus traditionnels, accompagné de gyoza, que l’ont peut trouver dans les izakaya au japon. Je suis encore passé devant le Yomogi avant hier et c’est hallucinant le nombre de personnes qu’ils arrivent a attirer dans leur vraiment toute petite surface.

Le woko à la Part Dieu, et depuis peu à Vaise également, à tout du concept bien réfléchi de cantine du midi.

Enfin le dernier que je citerai est l’Indo Café, dans le 7e, qui malgré un emplacement un peu isolé à su se faire une bonne réputation avec ses bobuns et son bar lounge.

Chacun de ces restaurants s’est bâti une identité forte autour de leur concept respectif, et c’est le point crucial pour se démarquer du simple restaurant sino-thai-viet qui se ressemblent à vrai dire un peu tous. Donc au delà de la cuisine, où là je vais faire confiance dans un premier temps à ma mère et ma soeur, il va falloir que Yumcha acquière une identité forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>