Archives mensuelles: octobre 2015

emploi entrepreneur marketing

2 ans et demi

Non ce n’est pas un anniversaire aujourd’hui pour le #nam, juste un petit update parce que ça fait longtemps que je n’ai pas bloggué. Deux ans et demi que le #nam à ouvert ses portes et nous venons d’enregistrer notre meilleur mois depuis l’ouverture. Septembre 2015 est en progression de 20% par rapport à Septembre 2014, c’est énorme. Deux ans et demi à chercher la croissance sans relâche portent leurs fruits.

pousse-evolution (Copier)

On dit souvent qu’une boite pérenne doit franchir le cap des 3 ans. Nous y sommes bientôt. Un petit bilan de ce que j’ai appris ces derniers temps.

- ne pas recruter trop top et savoir déléguer.

Ne venant pas de la restauration, il m’aura fallut 3 ans pour bien cibler les besoins de mains d’oeuvre du restaurant. J’ai recruté jusqu’à 4 mi temps en même temps. C’était trop et la trésorerie du #nam en a souffert sur une période de 6 mois. Un employé coûte cher. Cette année nous avons tenu le #nam à 2 seulement. Et je n’ai ajouté une 3e personne à nouveau que lorsque ça faisait très mal (hire when it hurts). Ce mois ci vous nous avez courir dans tous les sens, et ça fait du bien d’avoir 2 autres bras pour nous aider.

- savoir optimiser sa plage horaire et savoir dire non.

En 2014, nous ouvrions en continue de 10h à 20h. C’étais en grande partie pour corriger mon erreur de recrutement évoquée plus haut. Mais les ventes n’ont jamais décollées le soir. Nous faisions à peine une dizaine de tickets de 14 à 20h. Même si les clients de cette plage horaires étaient très fidèles et trouvaient une utilité à ce que nous soyons les seuls ouvert dans le quartier l’après midi pour manger un bout, il a fallut que je prenne la décision douloureuse de dire stop. Et miraculeusement en ouvrant 2 fois moins de temps et en se consacrant au service de midi, notre chiffre d’affaire n’en a pas souffert, il a au contraire continué d’augmenter.

- chercher de nouveaux clients.

Nous avons fidélisé une clientèle de quartier qui peut revenir plusieurs fois par semaine. Il fallait élargir notre zone de chalandise. Je n’ai eu recours qu’à la communication digitale jusqu’alors, qui pour moi était un investissement en temps mais pas en argent. A la rentrée 2015, j’ai lancé une offre promotionnelle à destination des étudiants, nombreux sur le quartier de la Guillotière. Et nous avons également ouvert le service de livraison via le site www.takeeateasy.fr. D’où les 20% de croissance. Vous pouvez d’ailleurs bénéficier d’une réduction de 10€ sur votre première commande en ligne avec le code : 7ZV7

Je me rends compte au final, que piloter une entreprise ne peux se faire la tête dans le guidon, à effectuer toujours les mêmes tâches. Il faut sans cesse trouver des leviers de croissance. C’est épuisant mais passionnant.