Archives mensuelles: mai 2013

ambiance Asie cuisine entrepreneur

Les bas fonds du chinatown parisien

Ce week end je suis monté à Paris tester les derniers concepts de street food comme les Banh mi de Bulma, ou les burritos de Chipotle entre autre. J’en ai egalement profité pour prendre contact avec quelques fournisseurs de materiels et produits spécifiques difficilement trouvable à Lyon. Lors de ces pérégrinations, on m’a guidé dans un endroit incroyable, les bas fonds du chinatown parisien, au sens propre du terme. Sous la dalle des Olympiades, ces immenses tours facilement reconnaissables à Paris 13e, il y avait auparavent la gare des Gobelins.

Gare-des-gobelins

On est obligé maintenant de s’y rendre en véhicule et l’ont y découvre, incrédule, une sorte de Rungis asiatique, tout simplement. Bon c’est beauoup plus la pagaille que le Rungis français, il y a beaucoup moins de choix, mais on est tout bonnement devant les entrepôts et grossistes de tous les magasins en surface comme Paris Store ou Tang Frère. On y trouve également les grossiste en vaisselle, emballages et décorations des restaurants asiatiques de toute la France : des woks et cuits vapeurs de toutes les tailles, des tableaux cascades animées, des lanternes rouges et des de petits chats qui secouent la patte par milliers… Je pense que ces grossites n’ont pas changé leur catalogue depuis 40 ans, à l’exception de tous les produits japonais qui occupent de plus en plus de place. Plus que tous ces produits qui finalement ne m’interessaient pas du tout c’est l’ambiance des lieux qui m’a interloqué voir émerveillé. J’ai eu l’impression d’être transporté dans les bas fonds de Hong Kong. La prochaine fois que vous arpenterez la dalle du quartier chinois du XIIIe arrondissement de Paris, vous saurez qu’il y a une vie sous terraine sous vos pieds !

La prochaine fois que j’y monte j’essaye de faire n reportage photo sur les tours des Olympiades qui elles même m’ont fascinés. Une espece  d’utopie urbaine conçue dans les années 70 laissant beaucoup de place aux pietons, mais ça c’est une autre histoire …

parvis-olympiades

 

design entrepreneur marketing

C’est toujours les cordonniers …

…Vous connaissez la suite. Bien qu’ayant été développeur web pendant très longtemps, je ne m’étais pas attaqué au chantier du site internet avant aujourd’hui. Pourquoi? Par expérience. Pour avoir été sollicité à faire le site web des projets des amis. Je sais que rien ne vaut d’investir du temps dans la création du site web d’un projet, si le projet en lui même ne décolle pas. Pour moi un site internet c’est presque la dernière chose à penser dans la construction d’un projet. Alors que pour beaucoup, il leur viendrait à l’idée de commencer par ça.

Travailler votre projet, ouvrez un blog à la mise en place facile, et ensuite tout à la fin, pour présenter votre projet au public, travailler votre site internet. Vous verrez vous économiserez beaucoup de sueurs à ces pauvres développeurs web qui par dessus tout détestent faire un site qui n’a pas d’utilité réelle, ou de réel public. Travailler le contenu avant le contenant en somme.

Donc maintenant pour venir lire le blog directement il faudra entrer l’url http://namsandwich.fr/blog puisque le nom de domaine redirige vers le site principal.